mardi 16 octobre 2012

écouter: Antonia Soulez, Au fil du motif - Autour de Wittgenstein et la musique

écouter:
Antonia Soulez, Au fil du motif - Autour de Wittgenstein et la musique
Le Journal de la philosophie par François Noudelmann, 28.06.2012

Antonia Soulez, Ludwig Wittgenstein (1889-1951)
Je l'entends comme je l'aime par François Noudelman, 12.12.2010

Antonia Soulez
Au fil du motif
Autour de Wittgenstein et la musique
Delatour
2012

Présentation de l'éditeur
Ces travaux centrés sur la musique explorent ce qu’a représenté cet « art de comprendre » qu’est l’activité philosophique pour Wittgenstein. Diverses approches se laissent conjuguer. En effet, qu’elle se trouve objectivée dans la partition, ou dans un jeu de sonorités, la musique est présente, sur différents modes, et à travers différentes phases de la pensée de Wittgenstein, mais aussi dans des philosophies venant d’autres traditions. En référence au « paradigme » de l’autonomie du musical, il convient de confronter Wittgenstein et Adorno sur le rapport entre musique, philosophie et culture, même si méthodes et styles diffèrent. Correspondances et contrastes se dessinent également autour de l’Idée musicale entre Wittgenstein et Schoenberg. Les parallèles n’excluent pas la littérature si l’on pense au singulier rapport de Kafka avec « notre musique ». Des lignes de force se détachent qui mettent en relief l’intelligibilité de l’oeuvre, la « vie » que constitue l’expression musicale, à distinguer de « l’expression d’un vécu ». Wittgenstein représente sans doute un maillon-clef de la tradition héritée d’Hanslick, cette fois déclinée en « contexte », quitte à retourner contre elle-même la conception analytique des critères de l’explication du sens. En croisant ainsi philosophie du langage et musique, quelques rapprochements pragmatiques avec la « philosophie » de Cage sont suggérés. Allant des sources viennoises aux figures d’une pensée à l’épreuve des formes de vie, se profile la proposition d’une philosophie attachée aux aspects ou « qualia sonores ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire