mardi 21 mai 2013

Christophe Casagrande, Maurice Ohana ou la musique de l’énergie (avec des illustrations sonores de l’ouvrage)

Christophe Casagrande
Maurice Ohana ou la musique de l’énergie
Éditions AEDAM MUSICAE
2013

Feuilleter

Consultation des illustrations sonores de l’ouvrage.

Présentation de l'éditeur
L’énergie, pour Maurice Ohana, est la matière première de ses créations. Il en étend l’exigence jusque dans les moindres pores de l’écriture dont il dissémine l’aplomb du matériau tout en intensifiant son expansion.
Et montrer comment, pour cela, le compositeur se sert des forces et les transmute musicalement en fonction d’une logique énergétique ne sera pas seulement un moyen scientifique et dérisoire (la science est autant dérisoire que laborieuse au regard de ces transmutations) de mettre à nu certains mécanismes compositionnels, il s’agira également d’affirmer que nous auditeurs, analystes, instrumentistes, loin de rester à distance des processus actifs de création, nous ne pouvons justement les ressaisir qu'une fois supprimée cette distance qui nous cache le bouillonnement de l'œuvre et son rayonnement au sein même de la vie ; sachant que supprimer la distance n’est pas se fourvoyer au charme occulte des digressions, ni s'évanouir aux soudainetés confuses, mais bien appréhender et penser la musique qui se génère à même les mouvements intuitifs, gestuels et rythmiques d’un nouvel univers relationnel que devient alors le champ de l’expérience contemporaine des sons, à savoir, une épreuve de feux mais, aussi, un réenchantement.
Christophe Casagrande. Docteur en musicologie, enseignant et chercheur associé à l’Université Toulouse II-le Mirail (Équipe LLA-CRÉATIS). Enseigne au Mexique dans diverses Universités et Institutions (2004 à 2008). Directeur de la structure Inter_Lab : Laboratoire franco-mexicain de recherche en énergétique musicale. Premier ouvrage où il expose les bases de sa théorie : L’Énergétique musicale/Sept études à travers la création contemporaine [De Varèse à Schaeffer] , (L’Harmattan, 2009). Compositeur, musicien, producteur : « Inter_territoire électronique » (2002, Parallax_Lab Records, ref. : 250568) ; Diffraction (2001, Ensemble Priam, Musearecords, réf. : fgbg 4388.ar) ; 3 distances / irregular signs (1999, Ensemble Priam, Musearecords, réf. : fgbg 4264.ar)... Au fil d’articles, de conférences, de communications et de représentations diverses, il poursuit un travail conceptuel, analytique et créateur selon un axe d’investigation orienté sur les préoccupations musicales contemporaines, électroniques et expérimentales.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire