mercredi 10 juillet 2013

Topicality of musical universals / Actualité des Universaux musicaux

Topicality of musical universals / Actualité des Universaux musicaux
Sous la direction de Jean-Luc Leroy
Archives contemporaines
2013

Présentation de l'éditeur
Musical Universals are a field of research which focuses on aspects, mechanisms and functions of music from an anthropological viewpoint. Its objective is to bring to light what various cultural expressions of the musical phenomenon have in common, with a view to developing a general theory of music integrated into an overall understanding of humankind.
Deemed academic and outdated in the second half of the last century, the question of musical universals now appears repeatedly in some of the landmark contributions of the last decade, demonstrating its topicality. It would appear to be a crucial question inasmuch as it poses the problem of the bioanthropological conditions of musical systems, and more generally of the articulations of the biological, psychological, social and cultural aspects within the musical phenomenon, and of their mechanisms. Such a central account results from an inescapable trend towards the integration of the sciences of music into the life sciences from an evolutionary perspective, led in particular by the psychology and neuroscience of music.
In this view, which draw us from essence to process, from product to function, from actual to potential, from perception to intention, the approach to music which deals in terms of ‘universals’ aims to account not so much for the rigidity of structures as for the plasticity of the living, not to define the norm, but to open out onto the possible.

Les Universaux Musicaux sont un domaine de recherche centré sur les aspects, les mécanismes et les fonctions de la musique à un niveau anthropologique. L’objectif est de mettre en évidence ce qui est commun aux différentes manifestations culturelles du phénomène musical, de façon à élaborer une théorie générale de la musique intégrée à une compréhension globale de l’être humain.
Considérée pendant la seconde moitié du siècle dernier comme académique et surannée, la question des universaux musicaux apparaît aujourd’hui de façon récurrente dans certaines des contributions les plus marquantes de cette dernière décennie, révélant toute son actualité. La question semble cruciale dans la mesure où elle pose le problème des conditions bioanthropologiques des systèmes musicaux, et plus généralement des articulations du biologique, du psychologique, du social et du culturel dans le phénomène musical, et de leurs mécanismes. Cette prise en compte centrale est résultée d’un inéluctable mouvement d’intégration des sciences de la musique aux sciences du vivant dans une perspective évolutionniste, sous la poussée notamment de la psychologie et des neurosciences de la musique.
Dans cette perspective, qui nous invite à passer de l’essence au processus, du produit à la fonction, de l’actuel au potentiel, de la perception à l’intention, l’approche de la musique en termes d’ « universaux » n’a pas pour objet de rendre compte de la rigidité des structures mais bien de la plasticité du vivant ; non pas définition de la norme, mais ouverture sur des possibles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire