vendredi 4 octobre 2013

Jerrold Levinson, La musique sur le vif. La nature de l'expérience musicale

Jerrold Levinson
La musique sur le vif
La nature de l'expérience musicale
Traduction et introduction de Sandrine Darsel
Préface de Emmanuel Bigand
P.U.Rennes
2013

Présentation de l'éditeur
La musique est avant tout une affaire de perception. Mais que doit-on entendre pour comprendre une oeuvre musicale ? Faut-il appréhender sa structure formelle ou suffit-il plus simplement de suivre sa progression temporelle ? Tel est le problème auquel Jerrold Levinson, figure importante de l’esthétique analytique, porte toute son attention. Il est courant d’insister sur les exigences formelles de la perception musicale : condition permettant de distinguer une suite de sons d’une oeuvre musicale, mérite esthétique de toute "bonne musique" ou encore critère de différenciation entre la musique savante dite "sérieuse", telle la musique classique occidentale ou encore toute musique écrite, et la musique de masse appelé parfois "divertissement musical", comme la variété internationale, l’attention formelle serait inévitablement requise.
L’objectif de cet ouvrage est de renverser la conception traditionnelle de la compréhension musicale : l’expérience musicale est d’abord et essentiellement temporelle, et non pas formelle comme le laisse penser les experts et théoriciens de la musique. Cet ouvrage, par ses exemples musicaux nombreux ainsi que son style argumentatif clair, s’adresse autant au philosophe, scientifique, théoricien qu’aux amateurs de musique.
Il ouvre une réflexion stimulante à propos de nos expériences musicales et de leur réussite.
Professeur de philosophie à l’université de Maryland aux États-Unis, Jerrold Levinson a rédigé de nombreux articles et dirigé plusieurs ouvrages sur l’esthétique et la philosophie de la musique. On peut citer notamment Music, Art and Metaphysics (1990), The Pleasures of Æsthetics (1996) et Contemplating Art (2006).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire