mardi 17 décembre 2013

écouter: Valère Novarina, L'organe du langage c'est la main

écouter: Valère Novarina, L'organe du langage c'est la main
Du jour au lendemain par Alain Veinstein, 18.12.2013
Valère Novarina
L'organe du langage c'est la main
Dialogue avec Marion Chenetier-Alev
Argol
2013

Présentation de l'éditeur
Pendant une semaine, alternant descentes dans la « matière » et montées au Forchat, Marion Chénetier-Alev et Valère Novarina ont ouvert des chemins dans ce « Théâtre des paroles » qui s’édifie depuis plusieurs décennies : le public l’avait entendu dès 1985 par la bouche d’André Marcon en Avignon ; en 2007, la Cour d’honneur du Palais des papes accueillait L’Acte inconnu dans une mise en scène de l’auteur. Ce dialogue entre le dramaturge et une spécialiste de son théâtre constitue la première monographie documentée parue sur Valère Novarina. 
Théâtre dit, écrit, peint, ses différentes facettes sont rassemblées dans un ouvrage conçu pour ceux qui souhaitent découvrir cette oeuvre comme pour ceux qui en sont familiers. Il présente dessins et peintures de l’auteur, des photographies de ses spectacles et une anthologie de ses textes. On trouvera ici abordée dans ses dimensions biographique, poétique, théâtrale et picturale l’oeuvre du plus insurrectionnel des écrivains dramatiques contemporains.
Valère Novarina  est né à Genève. Il passe son enfance et son adolescence à Thonon, sur la rive française du Léman. À Paris, il étudie à la Sorbonne la philosophie, la philologie, et l'histoire du théâtre. Sa première pièce, L'Atelier volant, sera mise en scène par Jean-Pierre Sarrazac en 1974. Après de longues années où Valère Novarina n’était connu que des amateurs de théâtre d’avant-garde, ses pièces jouées à la Comédie française, à l’Odéon, ont permis qu’il soit aujourd’hui reconnu comme un des dramaturges français les plus importants de notre époque qui depuis les années soixante-dix n’a jamais abandonné la singularité de sa langue. Il demeure depuis l’écrivain le plus novateur et insurrectionnel de la langue du théâtre. Ses livres sont principalement édités par P.O.L.  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire