vendredi 20 novembre 2015

Sibylle Emerit, Sylvain Perrot, Alexandre Vincent, Le paysage sonore de l’Antiquité. Méthodologie, historiographie et perspectives

Sibylle Emerit, Sylvain Perrot, Alexandre Vincent 
Le paysage sonore de l’Antiquité 
Méthodologie, historiographie et perspectives
IFAO
RAPH
2015

Présentation de l'éditeur
La notion de « paysage sonore », inventée par le compositeur canadien R. Murray Schafer à la fin des années 1960, a connu un succès immédiat et constant, au risque d’une perte de sens. Cet ouvrage propose d’en explorer les usages actuels en sciences sociales afin d’aboutir à une définition commune à tous ceux pour qui le son est un objet d’étude en histoire ancienne.
Nourrie d’une approche résolument transdisciplinaire, la première partie du volume interroge l’utilisation méthodologique de la notion de paysage sonore par divers champs disciplinaires (anthropologie, ethnomusicologie, philologie et histoire urbaine), tandis que la seconde partie se concentre plus particulièrement sur les paysages sonores de l’Antiquité. Comment et à partir de quelles sources réfléchir sur les sonorités des cultures mésopotamienne, égyptienne, grecque et romaine ?
Il s’agit du premier volume issu du programme de recherche « Paysages sonores et espaces urbains de la Méditerranée ancienne » conduit par l’École française d’Athènes, l’École française de Rome et l’Institut français d’archéologie orientale. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire